Interview avec… Jean-Michel Chevalley, fidèle supporter de l’AS

Jean-Michel Chevalley, tu es probablement le supporter le plus fidèle de l’AS Haute-Broye, jamais tu ne manques un match ! A quand remonte cette passion pour le club ?

Cela fait plus de 30 ans, on était une équipe de copain et c’est parti comme ça.

 

Quel a été ton parcours de joueur ?

Je n’ai pas fait de juniors pour raison professionnelle, mais j’ai joué en 5ème ligue avec la Deux de Palézieux en 1976 je crois. A cette époque c’était plus de la rigolade que du foot, mais on avait tout de même fait match nul contre la 2 d’Oron « 0-0 » qui était premier du classement et promu en 4ème ligue, c’était un match mémorable. Tout le monde était couvert de bleus.

Mais là on suivait surtout la Une qui était première et gagnait tous ses matches, le dimanche soir tout le monde se réunissait à l’Auberge et on faisait la fête jusqu’à plus d’heure.

 

Et ensuite, as-tu été entraîneur ou dirigeant ?

J’ai fait 10 ans de comité comme secrétaire au FC Palézieux et suis membre fondateur de l’AS. Durant cette période, on s’est tapé deux comités par semaine durant 2 ans : un pour le FC Palézieux et un pour mettre l’AS sur les rails. C’est d’ailleurs moi qui me suis tapé les statuts à la machine à écrire ; les ordinateurs n’existaient pas. Je m’occupais aussi de l’organisation des tournois. J’ai aussi participé à l’achat du terrain de Montelly, et c’est moi qui posais les affiches pour les matches du week-end.

 

Que représente le club à tes yeux ?

Une identité de la région, du bonheur et voir les copains jouer ainsi que ceux du bord des terrains.

 

En regardant un peu arrière, quels ont été tes meilleurs souvenirs liés à l’AS ?

Les diverses ascensions, notamment celle de 1978 où il fallait faire des finales pour accéder en  4ème ligue.  1986 signe de 40ème du FC Palézieux, ascension en 3ème ligne et fusion avec le FC Oron suivit par les années 90 toujours en 3ème avec Patrick Lätt comme entraineur-joueur, lui qui avait joué en ligue A, cela a été les meilleures années de l’AS  sans oublier bien sûr la saison dernière. La cerise sur le gâteau après un long trou de plusieurs années.

 

Et les pires ?

Les défaites, les relégations, certains joueurs qui font la bombe la veille d’un match qui sera perdu d’avance.

Les disparitions de Jimmy et de Charly Rauss qui me manquent énormément avec qui j’ai passé mes meilleures années.

 

Revenons un peu au présent, que penses-tu du club en l’état actuel ?

La Une est au sommet de sa forme mais devrait pouvoir faire mieux. Elle devrait pouvoir jouer en 2ème ligue avec quelques renforts. La région est assez grande.

 

Parlons un peu terrain : quelles sont tes impressions sur la Une version 2012-2013 et ses débuts en 3e ligue ?

J’en ai déjà parlé plus haut, mais je la trouve magnifique surtout quand elle est entraînée par 2 ténors des terrains.

 

Pour finir, aimerais-tu passer un message à nos lecteurs ?

Qu’ils regardent le site, ils en apprendront beaucoup. Et surtout qu’ils viennent voir les matches cela en vaut la peine.

Salutations sportives à tous les lecteurs : Jean-Mi.