Interview avec… Julien Grand, président du club

Julien Grand, tu es maintenant président de l’AS depuis 3 années,  qu’est ce qui t’as poussé à reprendre ce poste à l’époque et qu’est ce qui te motive actuellement à garder ces responsabilités ?

A l’époque, l’AS était à mon avis à un moment clé de son existence, plusieurs membres du comité avaient démissionnés pour la fin de la saison, il n’y avait plus de Deux, la Une était sans entraîneur et plus personne pour s’occuper des juniors. Bref, on s’est réuni avec les plus « vieux » de la Une, on n’a pas beaucoup réfléchi et on s’est lancé pour rejoindre le comité. Finalement ça a été la bonne solution, on y est allé tous ensemble, chacun avec ses qualités et ses compétences, tous motivés à faire quelque chose de bien et ça a redynamisé le club assez rapidement. Et cette dynamique est toujours là actuellement, tout roule et la motivation est intacte. On a bien quelques soucis à gauche à droite, mais surtout beaucoup de choses qu’on aimerait faire mais pour lesquelles on n’a pas beaucoup de temps.

 

L’image que tu te faisais du rôle d’un président de club amateur correspondait elle à ce que tu as vécu durant ces années ?

Je n’y avais jamais tellement réfléchis, mais je pense que ça correspond assez à l’idée que les gens s’en font. C’est en fait assez proche d’une petite entreprise, à la différence près que les gens doivent être motivés sans être payés. C’est une sacrée expérience, en tous les cas.

 

Quelles ont été pour toi les difficultés les plus compliquées à gérer ?

Les relations avec les joueurs au moment où j’ai repris ce poste, fin juin j’étais leur coéquipier, et début juillet leur président. Ce n’était pas facile à gérer.

 

Et les plus beaux moments ?

Il y a vraiment beaucoup de satisfaction, mais des désillusions aussi. Mais c’est comme à l’armée, les mauvais moments te blindent et les bons moments tu t’en rappelles. Je dirais que la promotion en 3ème ligue de l’année dernière a été l’aboutissement « sportif » d’un travail de plusieurs années pour beaucoup de monde, y compris ceux qui travaillent dans l’ombre. Toutes ces personnes peuvent s’attribuer une partie de ce succès. Ca a été mémorable, absolument tout a fonctionné ce jour-là, c’était quelque chose d’important pour l’AS et c’est un événement dont on parlera encore dans 20 ans. Mais il y a d’autres grands moments, durant le 25ème l’année dernière ou lors de nos soupers de soutien, quand on se met en retrait pour regarder la salle qui est pleine, et qu’on se rend compte du travail accompli.

 

Parlons maintenant un peu du présent : qu’en est il de la situation du club ? Quels sont pour toi les points sur lesquels le club devrait travailler  et ceux qui sont plutôt motifs de satisfaction ?

Au niveau sportif tout va bien, voir très bien, autant chez les juniors que chez les actifs. La partie « opérationnelle » du club tourne aussi parfaitement, on a une image jeune, dynamique, sympa, le club est sain, bien organisé et bien structuré.  Maintenant, il faut qu’on s’active un peu au niveau sponsoring.

 

Quelles doivent être les objectifs du club à moyen terme (pas  forcement au niveau des résultats sportifs mais du club en général), et qu’est ce qui ferait de toi un président comblé ?

Les objectifs sont d’une manière ou d’une autre liés à l’aspect sportif. Pour prendre un exemple, en mettant comme objectif que la Une soit en 2ème ligue dans 10 ans, les futurs joueurs sont aujourd’hui en juniors F, il faut qu’ils trouvent de bons entraîneurs durant leur formation, il faut que leurs parents les suivent et participent à nos manifestations, que le club soit toujours là avec des finances saines, que notre terrain soit toujours impeccable dans 10 ans, etc… ça conditionne nos objectifs actuels. Mais ce n’est qu’un exemple…
L’objectif aujourd’hui est que le club doit être attractif pour les jeunes joueurs, pour les nouveaux arrivants, pour le public, pour la région, pour les sponsors et pour les entraîneurs, en essayant de rendre plus facile et plus agréable l’implication de chacun dans le club. A partir de là tout est possible.

 

Pour finir, aimerais-tu passer un message à nos lecteurs et supporters ? 

J’en profite vous remercier pour cette visite sur notre site et pour votre soutien tout au long de l’année, l’AS n’a jamais eu autant besoin de ses supporters! Au plaisir de vous retrouver nombreux au bord de nos terrains et lors de nos manifestations.

PS: Etienne m’en voudra si je n’en parle pas: n’oubliez pas d’agender notre incontournable souper de soutien le vendredi 1er mars prochain 😉 !