Interview d’avant-saison avec… José Gregores, entraîneur de la Une

José Gregores, après cette magnifique promotion et le nouveau défi qui attend ton équipe, quelles sont tes impressions et comment juges-tu la préparation estivale ?

Je n’imaginais pas à quel point la promotion était importante pour le club et ses supporters. A la joie des acteurs se mêlait un certain soulagement des personnes œuvrant et soutenant l’ASHB ces dernières années. C’est magnifique que le sport amateur puisse nous procurer de telles sensations.

Avec une moyenne de 16 joueurs présents aux entraînements et 5 matches amicaux disputés, je suis satisfait de notre préparation estivale. Les prestations lors de matches amicaux nous montrent que malgré les résultats positifs il nous reste encore du travail. Avec l’arrivée des derniers vacanciers l’équipe sera prête à relever de nouveaux défis dans une quinzaine de jours.

 

Es-tu satisfait des transferts réalisés à l’intersaison et du groupe à ta disposition ?

Les nouveaux joueurs se sont bien intégrés. Ils complètent qualitativement notre effectif ce qui génère automatiquement une saine concurrence dans le groupe. Chacun mettra ses qualités à disposition du collectif. Je pense qu’on aura des arguments à faire valoir.

 

Quels sont selon toi les points que l’équipe doit améliorer pour bien figurer dans sa nouvelle catégorie de jeu ?

Notre système de jeu ne va pas changer radicalement. L’accent sera mis sur la vitesse d’exécution, les coups-de-pied arrêtés et une meilleure attitude en situation de supériorité ou infériorité numérique.

 

Et quels sont pour toi les acquis sur lesquels l’équipe doit se baser pour continuer sa progression ?

La réussite individuelle passe par le succès du groupe. On doit garder cette envie de contribuer au maximum pour le bien de l’équipe. Grâce à cette mentalité, nous avons démontré lors des derniers matches en ligue inférieure qu’on était capable d’imposer notre jeu.

Pour continuer notre marche en avant, les joueurs devront se montrer plus conquérants dans l’envie de progresser individuellement. Notre ambition ne s’arrête pas à la montée en 3ème ligue. Au contraire, elle ne fait que de commencer.

A relever que l’engagement des joueurs aux entraînements est une des bases de notre réussite. Aussi bien l’entraîneur que son adjoint sont heureux d’avoir des joueurs donnant le maximum d’eux-mêmes.

 

Quels sont tes objectifs pour cette nouvelle saison, que ce soit au niveau du jeu mais également au niveau du championnat ?

Ma philosophie au niveau du jeu reste intacte : contrôle du jeu, plaisir et efficacité offensive. Au niveau des résultats on n’a pas l’intention de faire de la figuration. Le groupe possède le talent nécessaire à se battre pour les premières places. Il nous faudra continuer à travailler et à cultiver l’humilité. Pour nous prendre les 3 points, nos adversaires devront s’arracher.

 

Qu’est ce qui ferait de toi un entraîneur comblé ?

Deux axes suffiraient à me combler:

1. Sur le plan collectif, qu’on parle de nous au village. Que les habitants d’Oron attendent avec impatience le dimanche pour venir apprécier la prestation de notre équipe luttant pour les premières places et bien entendu nous soutenir dans les moments difficiles.

2. Sur le plan individuel, que chaque membre de l’équipe profite de la dynamique du groupe pour sortir de sa zone de confort et se développer non seulement en tant que joueur, mais également et surtout en tant que personne.

 

Pour finir, et à plus court terme, un petit mot sur le match de dimanche prochain face à Bosna Yverdon.

Premier match en 3ème ligue depuis bien des années pour l’ASHB. Je m’attends à un match difficile avec des adversaires possédant une technique supérieure à la moyenne et des attaquants véloces (on ne marque pas 4 buts par match par hasard). Il faudra se montrer rigoureux tactiquement et s’engager sans retenue pour faire bonne figure.